Sommaire ©


HAARP


Lors de la lecture de L'HOMME ÉLECTROMAGNÉTIQUE vous avez pu vous apercevoir des innombrables sources d'émissions électromagnétiques auxquelles nous étions soumis.

Vous vous rappellez également de la description rapide qui a été faite sur les ondes et les fréquences.

Souvenez-vous de nos propres fréquences au niveau de nos champs cellulaires et de nos différents systèmes, ainsi que des perturbations pouvant intervenir sur notre vie biologique à travers des émissions d'ondes en provenance de l'extérieur, ainsi que de l'existence des harmoniques de ces ondes.

Sachez que, à des fins militaires, les U.S. avec l'Angleterre d'un côté et l'U.R.S.S. de l'autre se penchent, depuis des décennies, sur l'étude des très basses fréquences appliquées au début aux communications avec les sous-marins et maintenant à la destruction d'un ennemi éventuel !

Parce que j'observe depuis quelques jours la variation de la fréquence humaine ... alors que tout autour les mesures des champs telluriques, cosmiques, ADN et autres pinéales sont stables, je cherche ce qui peut provoquer cette perturbation foudroyante.

Sachez que nous sommes passés de 6.000 à 18.000 en 4 Jours !

Dans l'état actuel de mes observations, je me dois d'envisager toutes les sources pouvant être la cause de ces changements. Devant l'énormité de ce que je viens de découvrir sur HAARP, je me considère comme devant signaler son existence ... quitte à passer aux yeux de certains pour un naïf de première classe !

Mieux que je ne pourrai le faire en un résumé de quelques lignes, allez faire un tour sur le site de Jean-Pierre PETIT et vous saurez tout sur HAARP.
Son adresse URL figure au chapitre ADRESSES.

Au passage, je souligne que le n° du POINT du 1er novembre, en page 68, traite de la bombe électromagnétique. Cet article confirme ce que vous découvrirez sur HAARP.

Je sollicite (comme toujours) vos réflexions personnelles.

Préambule

Avant d'attaquer ce chapitre, il faut tout d'abord avoir lu L'HOMME ELECTROMAGNETIQUE ci-dessus la page consacrée à HAARP. Il est recommandé d'aller sur ADRESSES consulter le site HAARP pour comprendre tout l'intérêt de l'expérience proposée.

Matériel

Nous allons sur SOINS (bis) nous procurer le cadran des FORCES ainsi que celui de LA TABLE de MESURES . En plus nous effectuerons une impression d'au moins un exemplaire de France et Europe inclus en fin d'exposé.

Principe

Nous pouvons grâce au pendule généraliste rechercher sur une carte les vibrations correspondantes à un émetteur tenu en qualité de " témoin " dans notre main gauche. Nous prendrons la précaution d'orienter au Nord notre disque des Forces ainsi que la carte choisie pour la recherche .

Tracé des points

Nous partirons de l'extérieur Est de la carte pour remonter vers le Nord et détecterons un point (que nous tracerons) exactement comme nous faisons en déplaçant le pendule le long d'une règle. Il balance dans un sens, puis change de sens. Il suffit alors de revenir lentement en arrière pour obtenir le point précis recherché.

Nous revenons en bas de la carte (vers son Sud) pour suivre la ligne d'un méridien et nous la remontons pour trouver un autre point, et ainsi de suite jusqu'à ce que nous ayons atteint le haut de la carte.
Nous recommençons cette opération de tracé jusqu'à avoir couvert toute la carte.

Tracé des lignes.

Nous n'avons plus besoin de travailler sur un document orienté puisque nous avons simplement à survoler l'ensemble, allant avec le pendule du point Est au point le plus à l'Ouest . Ceci pour juger de l'arrondi de la ligne que nous allons tracer.

Ensuite il nous sera possible de réunir le point le plus à l'Est au point le plus à l'Ouest pour nous approcher au plus près de la trajectoire du pendule, tel que nous l'avons observé auparavant.

Mesures

Lorsque nous aurons établi le tracé de la ou des lignes ainsi détectées, nous procèderons comme suit :

- inscription en bas de la carte du jour, du mois et de l'année ainsi que de l'heure de l'observation
- un doigt sur le tracé de chaque ligne prise comme témoin nous allons parcourir notre table de mesures en commençant par le cadran du haut qui nous permettra de noter l'état positif ou négatif de la fréquence détectée.
- Nous utiliserons la même table nous mesurer la fréquence en Hertz de cette onde.
- Nous ferons de même pour déterminer la largeur de cette onde
- Nous reportons sur la carte toutes ces indications

Recherche

Nous prendrons notre Grand Atlas et l'orienterons pour nous rendre sur les pages des régions proches de l'Artique . Nous allons pratiquer la même quête, mais cette fois-ci sans effectuer de tracé, simplement en détectant le premier point sur le bord extérieur Est de la page puis en survolant avec le pendule, comme nous venons de faire précédemment.

Ceci devrait nous amener au point d'émission de l'onde.

Conclusion

Si vous êtes curieux et si vous utilisez le pendule pour faire cette expérience, vous ne pourrez vous empêcher de faire la relation entre le tracé que vous venez de faire et ce que vous avez lu sur le site HAARP au sujet des recherches tant américaines que russes sur les ondes de basses fréquences utilisées pour entrer en liaison avec les sous-marins en plongée.

Je vous demande de bien réfléchir à toutes les possibilités d'utilisations en vue de modifier le comportement des masses en agissant sur les harmoniques du cerveau des individus vivants dans les régions parcourues par ces ondes.

Et s'il vous reste encore un peu de temps libre … adressez moi vos commentaires, ils seront les bienvenus, quelle que soit leur teneur !

france.jpg

<

europe.jpg

Début©