Sommaire©

EN FORME DE BILAN pour 2005

EN FORME DE BILAN pour 2005

 

Chaque jour amène des réflexions qui, accumulées au fil des jours , se traduisent en fin d’année par quelques modifications à apporter à nos acquis précédents. Ceci pour quelques sujets bien précis faisant l’objet d’une attention de tous les jours.

 

Je profite de l’arrivée du Nouvel An pour faire cette mise au point .

 

EAU

 

Comme tout le reste du contenu du site, il faut bien comprendre que mes exposés successifs, tous écrits au fur et à mesure de mes observations, sont à prendre en fonction de leur date d’émission. Je ne fais aucun complexe à étaler ainsi le cheminement de mes réflexions, observations, vérifications … m’ayant permis d’avancer vers le bilan d’aujourd’hui … sachant qu’il sera certainement différent de celui de demain.

 

Des centaines d’observations sur des sujets différents m’ont amené à observer que la prise d’eau vibrée par le moyen de l’antenne dans le bouchon avait un effet positif en trois semaines de prise régulière. Il y a un tableau rendant compte de cette observation sur une famille entière. Aux chiffres retenus à cette époque, il faut en rajouter d’autres pour obtenir le canevas suivant,  concernant les mesures de l’Eau Organique qui se présente actuellement ainsi :

-          qualité au plafond de 9

-          acidité à 7

-          oxydoréduction à 28

-          tension pelliculaire entre 34 et 45

-          999 en quantité d’Hydrogène négatif

-          rapport de la quantité d’eau intra-cellulaire sur eau extra-cellulaire à 1,40

-          volume à 100

cette dernière mesure permet de vérifier si l’on boit suffisamment ou non d’eau dans la journée.

 

Ces nouvelles estimations de l’Eau Organique nous poussent à modifier notre façon de mesurer la qualité de l’Eau Vibrée … que nous appelons également Eau Revivifiée lorsqu’elle subit le dernier traitement recommandé à base de superposition des trois petits dessins … en attendant le nouvel émetteur en cours d’observation.

 

Pour vraiment faire le point entre tous les systèmes proposés (et je ne prétends pas être le seul détenteur de la Vérité), je vous conseille de mesurer la réaction des différents pendules, après vous être assuré de l’état (positif, négatif ou neutre) de l’eau, tout d’abord avant et ensuite après intervention (sur une même durée d’exposition si plusieurs systèmes à juger)

 

 

-          si possible mesure de sa teneur en sels dissous (exprimée en mg/L)

-          mesure de sa tension pelliculaire en dynes

-          présentation des pendules :

o         des trois hébraïques

o        des trois champs cellulaires

o        de l’A.D.N.  A.R.N.

o        des chakras

o        des systèmes

o        du cerveau droit et gauche

o        du cervelet

o        du conscient, de l’inconscient et du subconscient

 

Il faudrait également pouvoir juger des résultats obtenus par les différentes Eaux Modifiées ainsi obtenues, non seulement sur leurs critères propres comme proposés ci-dessus, mais également sur les résultats de leur consommation … en sachant qu’en trois semaines le bouchon-antenne, au tout début de nos observations, nous apparaissait déjà comme miraculeux !

 

Changeons de sujet et parlons de la santé. Je n’ai pas varié de mon raisonnement du début : s’occuper de placer le sujet dans un habitat positif, lui demander de faire le nécessaire pour rendre positifs tous les éléments intérieurs, dans la toute première phase.

 

 En second lieu s’occuper de son Eau Organique en se mettant journellement à l’Eau Revivifiée, ces deux conditions  étant obligatoirement vérifiées avant même de s’occuper des dysfonctionnements éventuels du sujet observé.

 

Plus j’avance dans mes réflexions, et plus je pense que prochainement nous abandonnerons les traitements à base de chimie pour appliquer des fréquences parfaitement ciblées sur l’organe ou le système défaillant, nous mettant ainsi à l’abri de toute accoutumance, comme de tout effet secondaire.

 

Si vous trouvez cette approche trop difficile, veuillez vous reporter au chapitre du site traitant de L’HOMME ELECTRO MAGNETIQUE.

 

Avant d’aller plus avant, permettez-moi de rappeler que nous sommes des individus, donc des personnes ayant un ressenti différent. Parce que nous ne nous servons pas d’appareils, mais du pendule travaillant directement à travers notre ressenti, nous ne pouvons imposer comme unique une quelconque application de nos observations personnelles. C’est à chacun de nous de se construire son propre mètre-étalon pour mesurer l’état de son prochain.

 

Cette précision étant apportée, voici ce que je trouve dans l’évaluation de nos différents systèmes … avec en tout début une grande surprise en ce qui me concerne : celle de mesurer une fréquence propre à l’ensemble des organes composant un système donné, complètement différente de celle des glandes ou organes le constituant.

 

Une autre découverte c’est de voir que le dysfonctionnement, même mineur d’un seul des constituants se répercute obligatoirement sur la fréquence du système !

 

URINAIRE = 18 Hz

Cortex  888 _ rein droit 765 _ rein gauche 877 _ prostate 875 _ vessie _875 _ verge 875

 

NEUROVEGETATIF = 27 Hz

Cerveau droit 999 _ cerveau gauche 999 _ moelle épinière 988 _ cervelet 4.999 _ canaux végétatifs 777 _ canaux sensitifs 788 _ canaux moteurs 887

 

CARDIOVASCULAIRE = 44 Hz

Cœur 888 _ sans 888 artères 787 _ veines 888

 

LYMPHATIQUE = 65 Hz

Canaux dolifères 888 _ ganglions  775 _ lymphe 775

 

NERVEUX = 68 Hz

Plexus 877 _ brachial 888 _ lombaire 888 _ sacré 888 _ sympathique 988 _ moelle épinière 988

 

DIGESTIF = 75 Hz

Bouche 777 _ œsophage 888 _ foie 888 _ pancréas 888 _ estomac 888 _ intestins 888 _ côlons 888 _ anus 888

 

RESPIRATOIRE = 83 Hz

Diaphragme 877 _ épiglotte 877 _ plèvre 887 _ bronches 788 _ poumons 887

 

IMMUNITAIRE = 87 Hz

Moelle épinière 988 _ hypothalamus  888 _ thymus 776 _ rate 875 _ vaisseaux lymphatiques 775 _ ganglions lymphatiques 775

 

ENDOCRINIEN = 95 Hz

Hypophyse 888 _  hypothalamus 888 _ thyroïde 888 _ épiphyse 888 _ surrénale D 987 _ surrénale G 987 _ rein D 765 _ rein G 877

 

Il est à remarquer que l’observation d’un organe défaillant se traduit par une fréquence d’autant plus basse qu’il est plus sérieusement atteint. Il faut mesurer, dans tous les cas, son pourcentage de fonctionnement pour se faire une opinion de la gravité de la chose.

 

Il m’a été permis d’observer chez plusieurs sujets, des mesures différentes du conscient, de l’inconscient et du subconscient. A vous, là également de prendre vos pendules et de regarder ce qu’il en est. Ne jouez pas les « buvards » en admettant comme véridiques les choses écrites. Je poursuis donc en vous confiant mes observations dans ce domaine :

 

o        il semblerait que

§        le conscient soit normalement mesuré en 10 puissance 6

§        l’inconscient en 10 puissance 9

§        le subconscient en 10 puissance 12

o        les sujets  de sexe masculin soient le plus souvent  à 98

o        alors que le sexe féminin est pratiquement toujours à 99

o        ce qui donnerait ceci :

§        conscient       homme 98.000.000      femme 99.000.000

§        inconscient    homme 98.000.000.000 femme 99.000.000.000

§        subconscient homme 98.000.000.000.000 femme 99.000.000.000.000

 

Les sujets ayant vraiment de graves problèmes à ce niveau sont mesurés en puissance 3, 6, 9 et si le nombre de 98 ou 99 n’est pas atteint, la différence plus ou moins grande donne une appréciation de la gravité de l’atteinte du niveau considéré.

 

Evidemment, je reste persuadé que tout ce n’est que le point fait en cette fin de 2005 … et je reste persuadé que 2006 m’amènera vraisemblablement à réviser mes notions sur ce que je viens de vous confier.

 

 

 

A vous tous qui me faites l’honneur de venir lire le site, mes vœux les plus sincères de Bonne Santé pour l’An Neuf … il vous appartient de gérer le reste à votre convenance  !

 

Henri-Simon

Montpellier ce 31 décembre 2005

 

début©