Sommaire ©
Les Mystères de l’Eau Organique

Les Mystères de l’Eau Organique

 

Origine :

Résumé du dossier paru sur Vérité SANTE n° 35 du samedi 27 mars 1999 et signé Jacques COLLIN.

 

Questions :

Nous consommons environ 50.000 litres d’eau dans notre vie, renouvelant ainsi plus de 70 fois les atomes de notre corps. Pourquoi cette eau cellulaire est-elle quasiment absente du constat médical ? Pourquoi, en  sept ans d’étude de médecine n’y a-t-il pas une seule heure de cours sur l’eau alors qu’elle vient de se révéler être un corps complexe agissant par ses énergies ultra fines sur les moindres atomes de nos cellules ?

 

Déshydratation

Un nouveau-né a 85 % d’eau, un adulte 70% et un vieillard 60% à peine.. Cette déshydratation entraîne des maladies. Le Dr. F. BATMANDJELIDJ constate que hypertension, ulcère dastro-duodénal, rhumatismes articulaires, excès de cholestérol stress et dépression reculent devant le fait de boire de l’eau.

 

Pourquoi ?

Boissons industrielles, gazées ou sucrées, thé, café, bière … n’hydratent pas convenablement notre corps. Les 95% d’eau qu’elles contiennent sont directement évacués par le système rénal sans transiter par le milieu cellulaire . Cette pénurie d’eau est ressentie par les cellules qui déclenchent un processus de rationnement assurant une véritable gestion de la sécheresse. La sensation de soif disparaît, donc plus de connaissance de nos besoins en eau, accélération du processus « sécheresse » et déshydratation chronique en vieillissant !

Cela se traduit par une contraction des vaisseaux capillaires pour compenser cette perte d’eau progressive : le sang trop concentré ne peut laisser son eau traverser la membrane cellulaire : cholestérol en excès.

 

Fonctionnement

L’eau est le milieu réactionnel de tout l’environnement biologique, électrique et vibratoire de la cellule. En fonction des informations reçues elle adopte des configurations différentes (chaque eau du cytoplasme a le choix entre 4 combinaisons). Une partie des molécules d’eau s’agglutine en grappes ou « micro-cluster ». Le Dr. LORENZEN a montré que ces micro-clusters reliaient le noyau de la cellule aux autres cellules à travers leurs membranes,  servant au cheminement d’informations à très haute fréquence. Ce « fil conducteur » serait entouré de plusieurs gaines concentriques d’eau (jusqu’à 9). Déjà en 1922 A. GURTSWITSCH avait découvert que les cellules communiquaient à distance : il venait de décrire le rayonnement « mitogénétique ». Plus près de nous le Dr. Fritz Albert POPP a étudié ce transfert d’informations qui s’appuie sur un véritable laser UV transmettant les ordres de réparation de l’A.D.N. !

 

Eau Juvénile

Le Dr. KATEYAMA a remarqué que les nouveaux-nés disposaient d’une eau cellulaire très structurée et extra mobile favorisant le transport normal de l’oxygène et des nutriments ainsi que l’évacuation des déchets. Cette observation est confirmée par le Dr. RODBELL, pris Nobel de médecine. Selon le Dr. KETSYAMA, à 60 ans, 25% de l’eau contenue dans le sang a disparu. Le Dr. LORENZEN aurait inventé une eau donnant des résultats exceptionnels pour des maladies allant de la fatigue chronique au SIDA. … les amas hexagonaux de cette eau ressemblent à ceux des eaux dites miraculeuses !

 

 

Conclusion :

Vite à vos pendules pour mesurer votre Eau Organique … et levons nos verres à notre santé (emplis d’Eau Vibrée, évidemment !)

début ©