Sommaire © EAU du GANGE

EAU  du  GANGE ! …

 

En revenant d’un voyage dans le nord e l’INDE , ma filleule, connaissant l’intérêt que je porte à l’Eau en général et ce depuis des années … a pensé à me ramener une fiole d’Eau du GANGE.  Elle l’a prélevé dans la partie supérieure du fleuve au niveau de HRISHIKESH …  plus précisément à 70 Km en amont de cette vile,  une cité nommée DEVAPRAYAG .

 

 

La fiole ayant servi au transport l’a contenue pendant une petite semaine, juste le temps de faire se décanter les alluvions que le fleuve charrie depuis son départ du piémont de l’HIMALAYA … je pense avant même de recevoir son premier grand affluent. Ceci pour justifier mon observation en deux temps : en premier l’eau reposée, l’autre après agitation du flacon pour faire se mélanger les matières en dépôt.

 

Le petit tableau ci-dessous  se veut le reflet fidèle des mesures relevées :

 

 

 

Comparaison

 

Montpellier

osmosée

osmosée

eau du Gange

Lourdes

 

eau de  ville

inverse

revitalisée

trouble

reposée

 

état électrique

neutre

positive

positive

neutre

positive

positive

longueur d'onde

6 m

8 m

8 m

8 m

8 m

8 m

vibration

11000

30000

30000

30000

30000

30000

fréquence

46

999

999

999

999

999

acidité

10

7

7

7

7

7

oxydoréduction

26

28

28

28

28

28

tension pelliculaire

98

34

34 dynes

36 dynes

74 dynes

34 dynes

sels dissous

215

48 mg/l

48 mg/l

67 mg/l

68 mg/l

127 mg/l

numériques

2

non

non

non

non

oui

les 3 cellulaires

non

non

oui

oui

oui

oui

les 3 hébraïques

non

non

oui

oui

oui

oui

29,45 Hz ADN ARN

non

non

oui

oui

oui

oui

 

 

Je vous laisse réfléchir à tout ceci …. En soulignant toutefois que la prise d’eau du Gange a été effectuée tout à fait au début de son parcours.

 

Montpellier le 4 septembre 2007

début ©