sommaire

LA SANTÉ par les FRÉQUENCES


*** C'est Albert EISTEIN qui, en 1925, a émis l'idée que tout dans la nature était composé d'atomes en mouvement … chose difficile à admettre, que l'on observe un monument imposant comme la tour Eiffel … ou plus simplement le dessus de la table de la cuisine en stratifié. Pourtant c'est la vérité qui a été démontrée lors de l'utilisation de la bombe atomique : un simple décalage dans l'organisation des atomes et tout se désintègre !

Puisque tout est atomes en mouvements, tout doit dégager une " vibration " que notre pendule doit nous permettre de mesurer.

Ce qui est le cas, puisque nous savons déterminer le haut, le bas, la droite et la gauche ainsi que le nord équatorial aussi bien d'une pierre de savon, d'un paquet de mouchoirs, d'une tasse, de sa soucoupe, d'un simple galet ou d'un rocher de plusieurs tonnes. Nous pouvons même mettre en évidence les rayonnements des sept principaux chakras d'un humain, d'un animal, d'un minéral … de la même façon que nous trouvons le nord d'une coupelle de Pétri !

Nous pouvons aller plus loin et mesurer la vibration des granules homéopathiques pour nous apercevoir que, après toutes les dilutions subies, nous allons retrouver la fréquence de base du produit initial dont on relève même plus la trace par analyse ! .

Nous avons pu mesurer chacun de nos organes qui, regroupés en systèmes, nous ont permis de suivre le redressement de leur dysfonctionnement sous l'effet de nos interventions … la difficulté dans cette démarche venant alors de la diversité des fréquences de chacun d'entre eux

Le mois de novembre 2006 nous a surpris en nous permettant de constater que les effets de la Mutation en cours se traduisaient par la mesure à 999 Hertz s'appliquant à chacun des systèmes comme à chacun des organes … facilitant notre travail de réflexion puisque ramenant nos recherches à la production d'une fréquence-redresseuse unique.

Cela nous a conduit à l'application du zodiaque muni de la formule que vous reconnaissez comme étant devenu l'émetteur statique de revivification … appliqué depuis pour la revivification de notre Eau de boisson en remplacement de l'Eau Vibrée … dont l'action sur notre Eau Organique est incontestable.

Les travaux de nos chercheurs ont permis de découvrir l'importance de certains composants des organes responsables de notre système immunitaire. Allant plus loin, ils se sont aperçus que certains d'entre eux se retrouvaient dans l'impossibilité de faire face aux attaques des virus, affaiblissant ainsi le sujet qui se retrouvait démuni lors d'une agression extérieure. C'est en lisant le compte-rendu de tout ceci que l'on peut se poser les questions suivantes :
- quelle est la fréquence saine d'un élément considéré
- quel est son pourcentage de fonctionnement

Fidèle à observer une centaine de sujets (plus précisément 126) pour nous permettre de nous faire une opinion valable, nous avons détecté ceux qui présentaient des dérèglements de trois hormones impliquées dans notre système immunitaire : p53 _ p63 et p73.

Il convient de noter plusieurs choses :
- même si les p53 - p63 -p73 semblent être liées, elles ne sont pas obligatoirement en dysfonctionnement toutes les trois sur le sujet même sérieusement atteint.
- La valeur de la fréquence n'est pas directement liée à sa hauteur de fonctionnement
- Il semblerait que les sujets possédant p53 et p63 sains et seulement le p73 en légère baisse ne relèvent pas directement d'une maladie lourde
- Les sujets portant n° 77 - 78 - 79 du p63 sont la génitrice (mesurée à 16%) et ses deux enfants (de plus de 40 ans). Toutes trois sont avec une hérédité de leur mère sur leur 21ème paire de chromosomes
- Le 106 est une enfant de 8 ans que l'on trouve sur p63 et p73 avec hérédité maternelle de la 17ème paire et la 8ème
- Le 77 avec hérédité maternelle sur la 11ème
- Le 107 avec hérédité paternelle sur la 6ème

 7Fa402.jpg

Conclusion

Il faudra observer si les redressements entrepris sur la fréquence de ces trois hormones se traduisent par une réaction positive sur le système immunitaire et, par conséquent, sur l'état de santé des sujets observés … en précisant bien que l'on ne met en œuvre que des émetteurs statiques ne présentant strictement aucun risque d'effets secondaires puisque parfaitement ciblés.



Montpellier le 27 février 2007

début